À propos

Ce carnet rassemblera des billets sur ma recherche de doctorat d’Histoire moderne portant sur les élites lyonnaises de la première moitié du XVIIIe siècle. Ce travail s’appuie sur les Mémoires de Léonard Michon, avocat du roi au bureau des finances de Lyon, dans lesquels sont décrits les cercles de pouvoir locaux, les trajectoires individuelles de notables ayant pu accéder à des fonctions politiques, le quotidien et les difficultés rencontrées par ces élites de province, mais aussi les évènements marquants qui ont lieu à Lyon ou dans le royaume entre 1715 et 1743 (période d’écriture des mémoires). Mes recherches s’intéressent à la structuration, l’évolution et la perméabilité du réseau des élites à Lyon (stratégies matrimoniales, cheminement dans les institutions, etc.) mais aussi à l’histoire des institutions de la ville qu’elles soient municipales ou royales. D’autre part, ce carnet sera l’occasion de présenter des pratiques du numérique en Histoire puisque ma thèse s’inscrit dans le champ des Digital Humanities par l’utilisation d’une base de données collaborative pour la collecte d’informations prosopographiques, par l’encodage XML/TEI du texte dans l’optique d’une édition en ligne des Mémoires, mais aussi par le traitement informatique des données – principalement du traitement statistique et de l’analyse de réseaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *